Une simple conjonctivite se traite facilement, se résorbe et ne revient pas ou très rarement. La rosacée oculaire elle, est comme toute forme de « rosacée », difficile à traiter. De même que pour une rosacée cutanée, elle ne peut être définitivement guérie.

Le traitement de la rosacée oculaire devra être effectué sur une longue durée et être répété de façon régulière voire de façon permanente dans certains cas.

Comment traiter la rosacée oculaire ?

traitement de rosacee oculairePuisque ce sont les glandes de Meibomius qui sont à l’origine des troubles, ce sont elles qui vont être traitées en priorité et de la façon suivante :

  • 1er traitement : « Compresse et massage des paupières »

Deux fois par jour, le patient devra déposer des compresses d’eau tiède sur ses yeux. La chaleur dégagée va ainsi permettre au meibum bouchant l’orifice de se liquéfier pour enfin être évacué. Plusieurs minutes sont nécessaires pour faire effet sur le meibum. Immédiatement après le retrait de la compresse, vient la phase massage à exécuter comme suit :

Le majeur est sur la joue et l’index de la même main vient masser la paupière inférieure avec un mouvement de bas en haut (jamais le contraire). Ce geste va permettre de pousser le meibum accumulé vers l’orifice de sortie. Pour la paupière supérieure, le majeur est placé au niveau du sourcil et l’index vient masser la paupière avec un mouvement de haut en bas (jamais le contraire).

A noter : La paupière est constituée d’une vingtaine de glandes réparties sur sa longueur, c’est pourquoi le massage doit être effectué à plusieurs endroits.

Le massage s’effectue en 4 fois :

Compresse d’eau tiède sur l’œil gauche pendant 5 minutes au moins

1 – massage de la paupière inférieure gauche

2 – massage de la paupière supérieure gauche puis nettoyage au sérum physiologique ;

Compresse d’eau tiède sur l’œil droit pendant 5 minutes au moins

3 – massage de la paupière inférieure droite

4 – massage de la paupière supérieure droite puis nettoyage au sérum physiologique

Si votre œil est trop encombré après la phase 1, rincez-le avec le sérum physiologique pour le nettoyer, mais l’idéal est d’attendre d’avoir masser la paupière inférieure et supérieure avant de nettoyer l’œil.

Durant la première semaine de traitement rosacée oculaire, il est contraignant mais néanmoins indispensable d’exécuter ces massages à raison de deux fois par jour (matin et soir). Dés lors que les glandes sécrètent normalement et que les orifices ne sont plus bouchés, le traitement par massage doit être prolongé non plus quotidiennement mais espacé 2 à 3 fois par semaine.

  • 2ème traitement : « les antibiotiques»

Selon les indications de votre médecin, un traitement par antibiotiques peut s’avérer nécessaire soit sous forme orale soit sous forme de topique en application locale.

Dans le premier cas, l’antibiotique généralement « doxycycline » ou « oxytétracycline » traite les symptômes tels que la blépharite, la conjonctivite et la sécheresse de l’œil.

Dans le deuxième cas, les topiques à base d’acide fusidique, tétracycline, fluoroquinolone et métronidozole ont pour but de diminuer le développement des bactéries dans la paupière.

La rosacée, qu’elle touche l’œil ou la peau, est à prendre au sérieux. Le patient devra suivre un traitement de fond et acquérir une bonne « hygiène oculaire » durant toute sa vie. La maladie rappelons-le, se traite mais ne se guérit pas. Ainsi, en adoptant les bons gestes et les bons soins, il sera à l’avenir plus facile de gérer une nouvelle « crise » de rosacée oculaire qui désormais sera inévitable.