Les personnes atteintes de rosacée et de couperose ne peuvent pas se permettre n’importe quels soins, crèmes, maquillages… La peau du visage étant fragilisée, il est important de ne pas la provoquer avec des agents irritants, qui à leur tour pourraient déclencher les symptômes. Il est également essentiel de traiter la peau du visage quotidiennement avec les soins prescrits ou recommandés par votre médecin. Certains traitements utilisés contre l’eczema peuvent être utilisés, d’autres non. N’hésitez pas à poser vos question à un médecin (ou consultez le site eczema-atopique.com pour plus d’infos )

Les bons gestes à adopter

  • Utiliser une eau tiède ou froide pour vous laver le visage avec les soins,
  • Appliquer les produits sur le visage à l’aide de vos doigts (propres), ne pas utiliser de coton ou dérivés,
  • S’essuyer le visage avec une serviette en coton de préférence, en tamponnant doucement. Ne pas exercer un mouvement de va et vient, comme pour vous s’essuyer le dos, cela agresserait votre peau.

 Bien choisir ses produits

Il existe de nombreux soins consacrés aux traitements de la couperose et de la rosacée, pain dermatologique, gel, crème ou encore sous forme d’émulsion cutanée.

  • Pour le lavage :

Le Syndet (abréviation de synthetic detergent en anglais) est l’opposé du savon (d’origine naturelle). Dans le Syndet, le savon se trouve remplacé par des tensio-actifs anioniques très proches du PH de la peau. C’est un détergent, qui comme son nom l’indique nettoie « détergent = nettoyant ». Le savon, lui est très agressif pour la rosacée et la couperose, il est donc à bannir.

  • Pour le traitement :

La métronidazole est un antibiotique (topique), sous forme de crème à appliquer sur le visage. Il est généralement prescrit par le médecin lorsque la maladie en est à ses débuts. Cette crème permet d’atténuer les rougeurs intermittentes. Lors de rosacée dite bénigne, la trétinoïne est généralement employée par les médecins. Un combiné de souffre et de sulfacétamide est aussi l’un des remèdes préférés des dermatologues pour combattre les rougeurs et les inflammations.

L’acide azélaïque lui, est un traitement qui combat la maladie à un stade plus avancé, notamment lors d’acné rosacée, il permet alors d’estomper les postules visibles sur les rougeurs.

  • Pour hydrater :

Ces crèmes médicamenteuses peuvent, comme tout médicament, provoquer des effets indésirables (démangeaisons, picotement, sentiment de brûlure sur le visage…). Pour prévenir ces effets, il est donc préférable d’appliquer en plus, des crèmes hydratantes à base de silicone telles que la « Diméthicone » ou la « Cyclométhicone ».

  • Rémission :

Lorsque vous serez en période de rémission, protégez-vous quotidiennement en appliquant une crème contre les UV d’indice 20 minimum et continuez les traitements médicamenteux conseillés.

  • Les produits à éviter en cas de rosacée :

Il est préférable d’éviter les produits comédogènes et toutes les crèmes trop grasses ou compactes qui empêcheraient la peau de respirer.

La peau du visage réagit très mal aux produits à base de menthe, eucalyptus, alcool, huile, parfum dérivé et acide de fruits. Ces composants ne respectant pas le PH de la peau, il est préférable de ne pas les utiliser et de privilégier des produits délicats, légers et non agressifs.

 Lorsque vous sélectionnerez vos produits sans ordonnance en pharmacie ou parapharmacie, vous vous apercevrez qu’il existe une grande quantité de produits capables de traiter la rosacée et la couperose.

Les prix peuvent aller du simple au triple, sans pour autant que la crème la plus chère soit la plus adaptée pour vous. Il est préférable de demander conseil à votre dermatologue quant aux types de crèmes à employer dans votre cas. Il est possible que vous fassiez plusieurs essais avant de trouver les mieux adaptées. Ne perdez pas patience et sachez que votre médecin est la personne la plus appropriée pour vous conseiller.

 Les hommes et le rasage

Etape difficile pour l’homme s’il lui est indispensable dans sa profession d’être rasé de près. Le rasage électrique est sans aucun doute la meilleure façon d’éviter les irritations du visage. Pour ceux qui doivent passer par l’étape du rasage manuel, vous devrez utiliser un gel ou une mousse à raser pour « peaux sensibles ». Mouillez excessivement votre visage à l’eau froide ou tiède et appliquez la mousse ou le gel sous forme de massage circulaire, tout en veillant que la peau du visage reste humide avant de faire mousser et de raser.

N’appliquez pas d’après rasage à base d’alcool, de menthe ou de parfum dérivé, privilégiez des crèmes hydratantes à base de silicone telles que la « Diméthicone » ou la « Cyclométhicone ».