Chacun a un type de peau bien à lui. On peut caractériser les peaux sèches, grasses, normales et définir également des peaux mixtes et sensibles. Avant de choisir un cosmétique, il est essentiel de comprendre le rôle de la peau et de savoir reconnaître son type afin d’y adapter les produits adéquats.

Les principaux rôles de la peau ?

Elle est notre enveloppe, possédant différentes couches et cellules, sa composition est essentielle pour la vie de l’homme. Si l’on observe de plus près, on aperçoit des petits triangles et à chaque croisement se forme un point que l’on appelle un pore de transpiration. Si l’on admet que la peau est constituée de plusieurs couches, on peut en différencier trois :

  • l’épiderme : c’est la seule couche que l’on perçoit à l’œil, mais aussi la plus mince
  • le derme : il se trouve juste en-dessous de l’épiderme
  • l’hypoderme

La peau joue un rôle crucial pour l’être humain. Elle maintient la température du corps par sécrétion de sueur et fait office de protection pour les organes internes. Elle permet de percevoir ce que l’on touche grâce aux terminaisons nerveuses situées au bout des doigts, elle perçoit également la douleur et la chaleur…

Coupe de la peau

La peau participe également à la protection immunitaire du corps humain et contient une multitude de vaisseaux sanguins qui irriguent la peau. Ce sont ces vaisseaux sanguins qui jouent un rôle crucial dans l’apparition de la rosacée.

Elle est également productrice de vitamine D, substance indispensable à la croissance du corps humain.

Les glandes sébacées :

Les glandes sébacées produisent le sébum, un lubrifiant naturel de la peau. Elles sont plus ou moins actives selon les types de peau. En se mélangeant à la sueur, le sébum protège la peau du dessèchement et d’un vieillissement prématuré. En fonction de l’activité de ce sébum, les peaux deviennent soit grasses, sèches ou normales.

Les différents types de peau :

  • La peau très sèche :

Une peau très sèche est une peau qui ne sécrète pas du tout de sébum. Elle s’apparente par l’absence totale de comédons (points noirs) et de boutons. Les pores de la peau sont ainsi imperceptibles et laissent la peau très sèche, sans faire transparaitre de brillance. L’absence de sécrétion de sébum rend la surface de la peau tendue, favorisant alors le vieillissement prématuré de la peau (formation de rides).

  • La peau sèche :

Elle est différenciée légèrement de la peau très sèche, car elle sécrète un minimum de sébum, mais en quantité toutefois insuffisante pour que la peau soit souple. De même que pour une peau très sèche, l’apparition des rides sera prématurée.

Pour ces deux types de peau, il est important de suivre des soins particuliers pour ralentir le processus de vieillissement. L’hydratation quotidienne doit être double : d’une part en buvant beaucoup d’eau afin d’hydrater les pores en permanence et d’autre part en appliquant des crèmes et des soins adaptés.

En utilisant des produits alcoolisés sur une peau qui sécrète peu ou pas du tout de sébum, vous ne feriez que l’agresser d’avantage. Il est recommandé de nettoyer la peau à l’aide de lait corporel hydratant et d’appliquer quotidiennement des crèmes de jour et de nuit qui favoriseront et renforceront l’hydratation de la peau.

  •  La peau normale :

Les glandes sébacées sécrètent suffisamment de sébum pour que la peau normale ne nécessite aucun soin particulier. La sécrétion régulière à la surface de la peau lui permet d’être souple ce qui la rend moins sujette aux rides. Ce type de peau ne demande qu’un nettoyage quotidien afin que le renouvellement de sébum se fasse de manière régulière.

  • La peau grasse :

La peau devient grasse car les glandes sébacées sécrètent trop de sébum. La peau adopte un aspect gras et brillant, avec des pores très dilatés, voir bouchés par l’excédent de sébum ce qui favorise l’apparition d’acné vulgaire. La peau ne joue alors plus aussi efficacement son rôle défensif suite à cet excès de sébum. Cela peut favoriser l’apparition de bactéries dans les poils (follicules pileux).

Etant suffisamment riche en sébum, la peau grasse est l’une des peaux qui vieillit le moins vite.

En revanche, il ne faut pas imaginer qu’une peau grasse est nécessairement hydratée. Un nettoyage quotidien est fortement conseillé afin d’éliminer les excès de sébum et les bactéries.

Les peaux grasses n’aiment pas les produits à base de savon, il est donc préférable d’utiliser du syndet (détergent synthétique) qui est l’opposé même du savon et de ses composants. Le syndet, associé à une lotion astringente, est très efficace pour redonner un aspect normal à la peau.

 Dans le domaine de la cosmétique, on peut s’apercevoir qu’il existe des produits pour peaux mixtes et peaux sensibles.

  •  La peau mixte :

Il s’agit comme son nom l’indique d’un mélange de deux types de peaux. L’analyse est rapide et la plupart des peaux dites mixtes ont les mêmes particularités : le front, le nez et ses pourtours ainsi que le menton sont à tendance grasse alors que le reste du visage est soit sec soit normal. Il existe des soins pour peaux mixtes, mais il est préférable de traiter chaque partie du visage avec le soin qui lui correspond.

  • La peau sensible :

Le terme « peau sensible » ne correspond pas à un type de peau telle que la peau sèche, grasse ou normale. Ce sont deux choses distinctes l’une de l’autre. On peut avoir une peau sensible à tendance grasse. Cependant, il est faux de penser qu’une peau sensible est nécessairement une peau sèche. Chaque personne ayant une peau sensible, comme fragile au soleil, à la chaleur, au froid ou au stress, a un type de peau défini. Les patients atteints de couperose, de rosacée et de toutes maladies de la peau, font partie des personnes ayant une peau sensible. Il existe différents cosmétiques adaptés aux peaux sensibles, pour traiter les maladies reconnues et identifiées ou encore pour le soin au quotidien.